Les dessinateurs
La BD en Algérie commence vers 1965, date à laquelle quelques dessinateurs réunis autour de Mohamed Aram font marcher, vaille que vaille le premier studio de dessins animés en Algérie. Mohamed Mazari dit "Maz", Slim et Hocine Omari vont présenter le premier album de BD de l'Algérie indépendante. Mais c'est surtout la presse qui va servir de tremplin à cette BD naissante : d'abord avec l'apparition de "La sirène de Sidi Ferruch" de M. Aram dans la dernière page de l'hebdomadaire Algérie Actualité immédiatement suivi par Slim avec "Moustache et les frêres Belgacem" (qui sera édité en 1968 sous forme de recueil).